nutritherapeute.fr

Conseils culinaires

Un grillon en apéro ?

Si un jour vous avez eut le loisir de voyager dans les pays Asiatiques ou dans l'Afrique profonde, vous avez déjà pu avoir un avant goût de ce qu'étais l'entomophagie. Dans les pays pauvres (mais pas toujours), manger des insectes est aussi courant que de manger une côte de boeuf chez nous, en France.

insectes

Crédit photo : insectes-comestibles.com

Les insectes en guise de repas ont beaucoup d'avantages : nutritionnels et économiques.

 

Les insectes comestibles ne peuvent pas nous rendre malades comme la viande

Selon le rapport de l’ONU, les insectes comestibles présentent un faible risque d’infecter les humains avec des maladies comme le virus H1N1 et la maladie de la vache folle. Et bien que la salmonelle soit connue pour être trouvée dans les mouches domestiques, peu de gens mangent des mouches domestiques (de plein gré, en tout cas) ou ni même suggèrent qu’elles devraient être au menu.

Une étude réalisée en 2019 sur les vers de farine jaunes, les vers de cire, les papillons et les grillons domestiques a conclu qu’il était peu probable que ces insectes abritent des salmonelles ou de la listériose. Comme toute viande, l’ONU recommande soit la pasteurisation, soit l’application d’une méthode de cuisson spécifique aux insectes comestibles pour tuer les microbes potentiellement nocifs.

Manger des insectes pourrait aussi signifier plus de produits issus de l’agriculture biologique. Le rapport suggère que si les insectes comestibles étaient récoltés dans les cultures agricoles, il n’y aurait plus besoin d’utiliser autant de pesticides.


Nom de domaine en vente

vente domaine


 

|Contact |Tous droits réservés :nutritherapeute.fr